Toxine Botulique

Spasme hémifacial

  • Essentiel :

Le spasme hémifacial correspond à des mouvements involontaires

unilatéraux, synchrones, des muscles d’une hémiface. Les spasmes sont intermittents, persistent pendant le sommeil, gênant souvent l’endormissement. Ces spasmes sont dus à un conflit vasculo nerveux entre une artère située dans la base du crâne et le nerf facial. Lors du diagnostic on réalise toujours une IRM cérébrale à la recherche de ce conflit. Le traitement radical peut alors être chirurgical avec décompression micro-vasculaire du nerf facial. Mais le traitement par injection de toxine botulique est le traitement de première intention de cette affection. Les injections ont lieu dans les muscles du visage qui se spasment: muscle orbiculaire de la paupière, risorius, grand zygomatique, carré du menton, frontal... L’amélioration est obtenue chez 90% des patients.

 

  • Post paralytique :

Le spasme facial post paralytique est une contracture tonique de certains muscles faciaux qui survient généralement six mois après une paralysie faciale, alors que le déficit récupère. La toxine botulique, injectée dans les muscles orbiculaires de l’œil, grand et petit zygomatique et risorius, lève le spasme.

La toxine botulique peut soulager les patients de la sensation de tension permanente. Des injections dans les muscles du côté sain, qui sont souvent hypertoniques, permettent également de redonner une symétrie au visage.

Dr Marie Mailly Phoniatre