Fond%20gris_edited.jpg

Fiche Conseils

Pathologies de la voix

Dysphonie spasmodique

 

La dysphonie spasmodique est une dystonie de fonction à la parole, ce qui signifie que les patients atteints présentent des troubles de la voix, sans troubles de la respiration ou de la déglutition associés. La dysphonie spasmodique est une maladie neurologique chronique dans laquelle certains muscles du larynx (l’organe de la voix) se spasment lors de la parole. Il existe 2 formes de dysphonie spasmodique :

 

  • La dysphonie spasmodique en adduction : c’est la forme de dysphonie spasmodique la plus fréquente. Ce sont les muscles qui ferment les cordes vocales qui se spasment à la parole : la voix est hachée, forcée, avec désonorisations intermittentes.

  • La dysphonie spasmodique en abduction : dans cette forme de dysphonie spasmodique, ce sont les muscles qui ouvrent les cordes vocales qui se spasment. La voix est soufflée, de faible intensité par défaut d’accolement des cordes vocales à la parole.

Les injections de toxine botulique dans les muscles concernés est considérée depuis plusieurs années comme le traitement de la dystonie du larynx :  

 

Paralysie d’une corde vocale

 

La paralysie d’une corde vocale peut être d’origine traumatique, compressive ou idiopathique.

 

Une paralysie d’une corde vocale traumatique peut survenir après une chirurgie du cou pendant laquelle il y a eu une lésion du nerf qui innerve les cordes vocales : le nerf récurrent. Cette chirurgie est souvent une thyroïdectomie, mais peut aussi être une chirurgie des vertèbres, de la carotide, etc…

 

Lorsque que la paralysie d’une corde vocale est d’origine compressive, elle est due à une compression du nerf récurrent par une tumeur, un ganglion. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de réaliser un bilan radiologique de tout le trajet du nerf récurrent lorsqu’une paralysie d’une corde vocale apparait sans cause traumatique. Et lorsqu’aucune des causes ci-dessus n’est retrouvée, la paralysie de la corde vocale est dite idiopathique.

 

Lorsqu’une corde vocale est paralysée, la voix est souvent altérée : la voix est soufflée, faible, rauque. Il peut y avoir des fausses routes aux liquides. Une électromyographie du larynx peut être utile à visée pronostique. (lien électromyographie du larynx)

 

La corde vocale peut récupérer sa mobilité au bout de quelques semaines ou quelques mois. Si ce n’est pas le cas et si la voix est de mauvaise qualité, il existe des interventions chirurgicales, que le Docteur Marie Mailly pratique, afin d’améliorer la qualité vocale.

Informations médicales avant réalisation d'une médialisation de la corde vocale par injection:

Informations médicales avant réalisation d'une intervention de médialisation de la corde vocale par thyroplastie : 

Dr Marie Mailly Phoniatre
Icône raccourci
Icône raccourci